DÉMARCHE

Le fer est à la base contenu dans la terre sous forme de minerai; c’est avec le feu et le travail de l’homme qu’il devient utilisable. S’inscrire dans ce processus de transformation de la matière, tout en gardant le lien avec son origine minérale, m’est primordial. Mon travail donne une nouvelle vie « terrestre » à cette matière, désormais assimilée à l’espace, l’environnement comme pour se souvenir de sa vie antérieure.


La matière métallique permet de révéler un monde aux résonnances terriennes et cosmiques. Loin des significations originelles des premiers volumes verticaux érigés par l’homme (menhirs, obélisques et autres totems), mes sculptures « modernes » sont les héritières de tous ces mythes et de tous ces rêves.


Mes réalisations abstraites n’imposent pas de direction particulière, pour conserver la magie. Un objet n’est jamais simplement lui-même, il est le signe de quelque chose d’autre ; c’est au spectateur, suivant sa sensibilité, d’apporter une réalité à l’objet et de s’offrir son propre voyage.